POURQUOI FAIRE COMPLIQUÉ QUAND ON POURRAIT FAIRE SIMPLE?

Seulement 10 minutes de pause à l’extérieur pour réduire le stress

Légende: Recommandation de notre expert

Conseillère experte et rédactrice principale :

Alexandra Lecours, chercheuse postdoctorale, Université de Sherbrooke

Cette initiative a été rendue possible grâce à une collaboration avec l’Université de Sherbrooke.

Que ce soit la méditation, les techniques de respiration ou le yoga, les approches individuelles de gestion du stress jouissent d’une popularité grandissante au sein des organisations. Profiter de l’environnement extérieur pour prendre les pauses au travail serait particulièrement bénéfique pour réduire le stress. Quels en sont les effets et comment les introduire au sein de votre organisation?

Pour répondre à cette question, nous avons interprété la recherche de Largo-Wight et ses collègues, publiée en 2017, qui visait à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une pause extérieure en proximité avec la nature sur la réduction du stress des salariés.

Qu’entend-on par : Proximité avec la nature

La proximité avec la nature se définit par le rapprochement et la prise de conscience des éléments de l’environnement naturel. Ce rapprochement avec l’environnement naturel peut se traduire par :

  • la contemplation d’arbres ou de montagnes par la fenêtre du bureau;
  • l’écoute de musique évoquant la nature (p. ex. : chants des oiseaux);
  • la mise place de végétaux à l’intérieur;
  • la prise d’une pause ou d’un repas dans une cour extérieure.

La proximité avec la nature a notamment montré des bienfaits sur le bien-être, la satisfaction au travail et la réduction de l’absentéisme chez les salariés.

Stress

Il existe plusieurs définitions du stress humain, mais dans le cadre du contexte du travail, on parlera de stress lorsque les demandes surpassent les ressources disponibles chez le salarié. Une exposition prolongée au stress peut résulter en divers problèmes de santé autant psychologiques (p. ex. : dépression) que physiques (p. ex. : problèmes cardiovasculaires). Les salariés qui ressentent un stress élevé sont les plus susceptibles de présenter des difficultés au travail (p. ex. : baisse de productivité), voire de s’absenter du travail pour cause de maladie.

Que révèlent les résultats de l’étude?

Une pause extérieure quotidienne de 10 minutes durant laquelle le salarié pose son attention sur les éléments de la nature serait suffisante pour diminuer son niveau de stress.

Méthode

L’étude de faisabilité (étude visant à déterminer si les participants jugeaient réaliste de prendre une pause extérieure quotidienne de 10 minutes)

  • 119 salariés de bureau (dont 117 femmes)
  • Âge moyen de 48 ans
  • Sud-est des États-Unis

 

L’étude d’efficacité (étude visant à évaluer l’effet de la prise d’une pause extérieure quotidienne de 10 minutes sur le niveau de stress des participants)

  • 37 salariés de bureau (dont 34 femmes)
  • Âge moyen de 49 ans
  • Sud-est des États-Unis

Pendant quatre semaines, les salariés étaient invités à prendre une pause quotidienne de 10 à 15 minutes individuellement. Ils étaient divisés en deux groupes.

 

 

 

Le premier groupe devait prendre la pause à l’intérieur et le second groupe devait la prendre à l’extérieur et poser son attention sur les éléments de la nature (p. ex. : ciel, arbre, oiseaux). Il a été demandé à chacun des participants des deux groupes d’évaluer son niveau de stress avant et après les quatre semaines de l’étude.

 

1)     Faisabilité de la prise de pause à l’extérieur
         Piste d’interprétation
  •  Les salariés ont rapporté avoir l’habitude de prendre une pause quotidienne, même avant l’étude, et de se sentir mieux après.

 

 

  • La prise d’une pause quotidienne individuelle à l’extérieur est réalisable, pratique et valable pour la majorité des salariés.

 

  • La pause permet au salarié de récupérer, de restaurer ses ressources autant physiques que cognitives afin de pouvoir maintenir un niveau constant d’engagement au travail pendant toute la journée.

 

  • Sortir à l’extérieur peut permettre au salarié de s’éloigner et de se détacher plus facilement des stresseurs présents dans son travail.
2)     Efficacité de la prise de pause à l’extérieur
  • Les salariés ont rapporté ressentir un niveau de stress plus faible après les quatre semaines pendant lesquelles ils ont pris une pause quotidienne individuelle, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

 

  • Les salariés qui ont pris une pause extérieure en proximité avec la nature ont rapporté un niveau de stress perçu inférieur à ceux qui ont pris leur pause à l’intérieur.

 

 

  • De façon générale, la prise d’une pause quotidienne permet de diminuer le stress vécu par les salariés.

 

 

  • La proximité avec la nature à l’extérieur ajoute à l’effet positif de la pause sur le niveau de stress des employés. Les théories sur les bénéfices de la nature suggèrent que la proximité avec la nature a un effet calmant, tout en améliorant les capacités cognitives et adaptatives*.

 

*Kaplan, S. (1995). The restorative benefits of nature: Toward an integrative framework. Journal of Environmental Psychology, 15(3), 169–182.

Parce qu’il faut toujours interpréter une étude avec prudence

Les participants aux deux études sont essentiellement des femmes; les conclusions restent à être confirmées auprès de salariés masculins. Par ailleurs, l’efficacité de la pause extérieure en proximité avec la nature repose uniquement sur le stress perçu par les salariés. Les auteurs suggèrent de poursuivre les recherches pour en mesurer l’effet sur d’autres indicateurs organisationnels comme la productivité ou l’absentéisme.

Pistes d’action pour les employeurs

Des actions simples et pratiques peuvent être mises en place pour vos salariés afin d’offrir des occasions d’adopter de saines habitudes de vie. Voici quelques actions concrètes pour promouvoir la prise d’une pause extérieure en proximité avec la nature chez les salariés.

Piste d’action
Précision
Exemple
  • Aménager

l’environnement physique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Réfléchir à la disposition des éléments pour rendre l’environnement extérieur attrayant pour les salariés.

 

 

  • Entretenir l’environnement.

 

 

  • Et si ce n’est pas possible d’utiliser l’environnement extérieur? Penser à aménager l’environnement intérieur!

 

 

 

 

  • Assurez-vous que les salariés voient les aménagements extérieurs depuis l’intérieur. Ils seront ainsi incités à les utiliser.
  • Positionner les tables et bancs vers des éléments naturels agréables comme des arbres, des montagnes ou un cours d’eau. Mettez la nature en valeur!
  • Assurez-vous de faire l’entretien des aménagements extérieurs afin que les salariés s’y sentent confortables et trouvent leur utilisation agréable.
  • Si votre milieu de travail ne permet pas d’aménager des espaces extérieurs valorisant la nature, penser à intégrer la nature dans les aires de repos intérieurs, que ce soit par l’ajout de végétaux, l’installation d’un papier peint reflétant un paysage ou une fontaine d’eau.

 

  • Adopter une

culture qui promeut la prise de pauses extérieures.

 

 

 

  • Véhiculer un message clair aux salariés.

 

  • Donner l’exemple!

 

 

 

  • Encourager les salariés à utiliser les espaces permettant un contact avec la nature; faites-en la promotion par des affiches ou des courriels.
  • Comme manager, vous pouvez vous aussi fréquenter ces endroits quotidiennement, ça n’en sera que positif pour vous aussi!

Recommandation de notre experte

Une intervention environnementale favorisant la proximité avec la nature est simple, demande peu d’efforts autant pour l’organisation que pour le salarié. Lorsqu’on sait qu’une telle intervention apporte des bénéfices pour la santé, il n’y a aucune raison de s’en passer! Toutefois, il importe de comprendre que les approches individuelles de gestion du stress demeurent des moyens secondaires de contrôler le niveau de stress vécu par les salariés. Il faut d’abord mettre en place des mesures organisationnelles pour diminuer les sources de stress au travail et ainsi favoriser la santé des salariés.

POUR CITER CETTE INTERPRÉTATION SCIENTIFIQUE GLOBAL-WATCH

Lecours, A. (2018). Seulement 10 minutes de pause à l’extérieur pour réduire le stress. Interprétation scientifique Global-Watch disponible au www.global-watch.com

POUR CITER L’ARTICLE ORIGINAL DES AUTEURS DE L’ÉTUDE

Largo-Wight, E., Wlyudka, P. S., Merten, J. W., & Cuvelier, E. A. (2017). Effectiveness and feasibility of a 10-minute employee stress intervention: Outdoor Booster Break. Journal of Workplace Behavioral Health, 0(0), 1‑13.

Pin It on Pinterest