Rendez-vous Global-Watch

Matinale Global-Watch
sur le harcèlement au travail le 23 janvier :
les cas La Poste en France et Bell au Canada

23 janvier 2019
1 Westmount Square
16ème étage, suite 1660
Montréal
OUVERT À TOUS !

Cette matinale accueille les adhérents de la plate-forme internationale Global-Watch, ainsi que des invités de Global-Watch

10 places sont offertes gratuitement pour les employeurs de 500 employés et plus.

POUR VOUS INSCRIRE 

SVP confirmer votre présence auprès de sdeschamps@global-watch.com avant le 21 janvier

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

PROGRAMMATION

8 h 45     ● Accueil des participants

9 h 00     ● Mot d’ouverture


9h15 ● Harcèlement au travail, stratégie déployée chez La Poste en France 

Conférencière : Magali KLEIN, Directrice de la qualité de vie et des relations au travail du Groupe La Poste, France

Le Groupe La Poste vit une transformation sans précédent, confrontée au changement de son modèle économique. En 1990, l’activité courrier de La Poste représentait 70% du chiffre d’affaires du Groupe. En 2020, elle ne pèsera plus que 20%. 

Pour tenir compte des attentes des clients et intégrer les révolutions numérique, concurrentielle et écologique, le groupe déploie un plan stratégique pour construire un modèle multiactivité solide, qui intègre un pacte social décliné dans un accord majoritaire « Un avenir pour chaque postier ». L’idée de ce pacte : faire des postiers les acteurs et les bénéficiaires des transformations.
Dans ce cadre, dans un contexte de réorganisations exigeantes, la qualité de vie au travail s’est imposée comme incontournable : être « bien dans son travail », prévention des risques, et accompagnement des personnes en difficulté.
Côté mieux-être dans son travail, l’entreprise déploie depuis 2018 des temps d’échange privilégiés sur le travail, afin d’accroitre les marges de manœuvre de chaque équipe et chaque salarié, et repositionner le manager à sa juste place.
Et en ce qui concerne la prévention des risques et l’accompagnement des personnes en difficulté, La Poste travaille à améliorer le dispositif de prévention et de traitement des situations en lien avec un harcèlement moral ou un harcèlement sexuel qui existe depuis 2014, en poursuivant 4 objectifs :

  • aider les personnes concernées à dénoncer rapidement les faits ;
  • aider l’entourage à témoigner de tout fait de harcèlement moral/sexuel ;
  • agir et sanctionner les faits de harcèlement moral/sexuel ;
  • mettre en place les mesures de prévention appropriées après analyse globale de la situation.

Diplômée en langues étrangères et en communication d’entreprise, Magali Klein a effectué les 15 premières années de sa carrière professionnelle en communication interne, dans des grands groupes industriels français. Elle rejoint le Groupe La Poste en 2003, notamment en tant que responsable des publications, avec l’idée de décrocher une formation interne pour devenir un jour directrice opérationnelle.

En 2009, elle obtient un tutorat et est nommée directrice d’établissement Courrier en 2010, d’abord avec une portée managériale de 80 personnes, puis 300 personnes dès 2012. En 2015, elle devient directrice de l’information de la Branche Réseau, puis, en janvier 2018, elle est nommée directrice de la qualité de vie et des relations au travail du Groupe. 


10 h 00 Pause 


10 h 15 ● Approche intégrée adoptée par BELL en matière de harcèlement en milieu de travail

Conférencière : Marie-Nicole Audette, Gestionnaire principale – pratiques en milieu de travail, Bell, CANADA

 

Le mouvement social (#Moiaussi) a jeté la lumière sur le harcèlement/harcèlement sexuel au niveau de l’industrie des médias et de façon générale dans les milieux de travail. Ceci a entrainé une hausse du nombre des dénonciations et une complexification des dossiers.

Au-delà de l’approche de tolérance zéro, Bell a misé sur l’optimisation de ses pratiques de prévention au cours des quatre dernières années en développant une politique claire, un cadre de gestion robuste, un processus d’évaluation et de mitigation des risques (incluant des pratiques de sauvegarde en santé mentale) et une démarche de sensibilisation soutenue par une stratégie de communication intégrée.

Nous vous proposons un cadre d’intervention axé à la fois sur la transformation de la culture d’entreprise et sur la responsabilisation des acteurs clés. La présentation mettra l’emphase sur un portefeuille de solutions et d’outils pratiques développé au soutien de la prévention et l’intervention.

 

Marie-Nicole s’est jointe à Bell il y a plus de 20 ans et oeuvre à titre de gestionnaire principale au sein des ressources humaines. Détenant une forte une expérience en gestion opérationnelle, elle a également soutenu divers groupes clients pendant plus de 10 ans en tant que partenaire d’affaires. Depuis 2009, elle a relevé plusieurs défis dont la création d’une équipe plus spécialisée au développement des meilleures pratiques telles que la prévention du harcèlement de la violence et le soutien des droits de la personne, des accommodements et de la vie privée.

Importante collaboratrice à l’initiative en santé mentale de Bell, depuis son lancement en 2010, Marie-Nicole a développé des programmes de sensibilisation, de formation et a contribué directement à l’implantation de la Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail.

Titulaire d’un baccalauréat en relations industrielles de l’Université de Montréal (1993), Marie-Nicole est également membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.


11 h 00 ● Atelier d’échange et plénière

11 h 45 ● Mot de la fin


12 h 00 ● Clôture de la rencontre


 

POUR VOUS INSCRIRE 

SVP confirmer votre présence auprès de sdeschamps@global-watch.com avant le 21 janvier